Couleurs du temps

Couleurs du temps

Les oeufs du poulailler

 

Les-oeufs-du-poulailler.WM 

 

LES ŒUFS DU POULAILLER

 

Annie Loyau-

 

L’œuf encore chaud que je tenais

Au creux des mains, pour moi c’était,

Trouvé dans la paille, un trésor,

Présent de la poule aux œufs d’or !

 

Je caressais de mes doigts sages

L’ovale évoquant un visage

Au grain lisse et parfois plissé

Qui dans ma main se blottissait.

 

Cessant de gratouiller la terre

En quête de grain ou de vers,

Œil aux aguets, patte en suspens,

Les poules cessaient leurs gloussements.

 

Dans un panier garni de paille

Comme dans un nid à sa taille

Je déposais l’œuf à regret

Près des œufs blancs bruns et dorés.

 

Un duvet, une plume blanche,

Comme une feuille sur la branche,

Volait quand d’un pas cadencé

Le panier à mon bras dansait.

 

Un à un je posais, agile,

Les œufs à la coque fragile

Sans songer que pour les manger

Ils seraient cassés, mélangés.

 

Extrait de « Paysans paysages et métiers d’antan »

Tous droits réservés, voir page d'accueil

 

 

 



31/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres