Couleurs du temps

Couleurs du temps

Près de chez moi, savez-vous ce qu'il y a ?

PRES DE CHEZ MOI, SAVEZ-VOUS QUI IL Y A ?

       de Annie Loyau                                    

 

Parodie de « Dans ce p’tit bois, savez-vous ce qu’il y a ? », chanson traditionnelle pour enfants. 

 

Près de chez moi, savez-vous qui il y a,

Près de chez moi, savez-vous qui il y a ?

 

Il y a la Loire,           

Le fleuve et son histoire,            

Ses villes et ses châteaux,            

Ses îles et ses oiseaux.           

Refrain

Et lon lon la lonlaire

Et lon lon lon lon la

Et lon lon lon lonlaire

          Et lon lon lon lon la           

 

Dans son histoire, savez-vous ce qu’il y a,

Dans son histoire, savez-vous ce qu’il y a ?

 

            Il y a des Rois,                          Et lon lon la lonlaire

Des manants, des bourgeois,              Et lon lon la lonla

    Sur son dos, de surcroît               Et lon lon la lonlaire

Des mariniers, il y a.                      Et lon lon la lonla.

 

Et sur son dos, savez-vous ce qu’il y a,

Et sur son dos, savez-vous ce qu’il y a ?

 

Il ya des futreaux,                         Et lon lon la lonlaire

Des voiles et des tonneaux.         Et lon lon la lonla

Son lit était plutôt                         Et lon lon la lonlaire

Jadis un chemin d’eau.                 Et lon lon la lonla.

 

Et dans son lit, savez-vous qui il y a,

Et dans son lit, savez-vous qui il y a ?

 

Il y a ceux qu’elle nourrit :            Et lon lon la lonlaire

Et ceux qui ont péri                      Et lon lon la lonla

Pour La Belle endormie :            Et lon lon la lonlaire

Ses mariniers chéris.                   Et lon lon la lonla.

 

 

Belle et rebelle, pourquoi court-elle ainsi,

Belle et rebelle, pourquoi court-elle ainsi ?

 

Si elle dévale,

(De l’amont vers l’aval)                    Et lon lon la lonlaire

Ce n’est pas la mer à boire !                    Et lon  lon la lonla           

Dans l’Océan, la Loire                     Et lon lon la lonlaire

Se jette puis il l’avale !                     Et lon lon la lonla.

Tous droits réservés (voir page d'accueil)



04/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres