Couleurs du temps

Couleurs du temps

Jacques Cartier

JACQUES  CARTIER

Annie Loyau  Jacques-Cartier.mp3 (cliquer)

 

Un port n’est qu’une porte

Ouverte sur la mer,

Le vent du soir apporte

Un goût de sel aux lèvres.
Le cœur tangue et chavire

Quand à l’heure du départ

On guette les navires

Debout sur les remparts.

 

     REFRAIN

 

Saint-Malo, matelots,

Embarquez Malouins,

La fortune est sur l’eau,

La fortune est au loin.

 

Pour la Course ou Terre-Neuve,

On invoque la Vierge,

Si Saint-Malo est veuve

On brûlera des cierges.
Si l’on fait bonne pêche

La ville pavoisera

Ses toits de morue sèche

Puis on repartira.

 

Mais il est un pays

Dont rêve chaque marin

Où la soie et l’épice

Sont à portée de main.
La route en est unique,

Pour  Jacques et sans quartier,

Il faut par l’Amérique

Un passage se frayer.

 

 

     Refrain

 

 

Vers les brumes,  vers la Côte

Entrevue de Terre-Neuve,

On navigue, on accoste

En bordure d’un grand fleuve
Le jour de Saint-Laurent,

On plante quelques croix,

On offre des présents

Au nom du Roi François.

 

Canada, c’est le nom

Que donnent les Indiens

A leur terre : c’est le nom

Que lui donne le Malouin.
Si l’or était du cuivre

Et  le passage mythique,

Que survive l’histoire

D’une conquête pacifique.

 

     Refrain

 

Saint-Malo, matelots,

Embarquez Malouins,

La fortune est sur l’eau,

La fortune est au loin,

 

Saint-Malo, Matelots,

Accostez Canadiens.
Il pousse une feuille d’érable

Sur la terre des Indiens.

 

Tous droits réservés (voir page d'accueil)

 

 

 

     



04/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres