Couleurs du temps

Couleurs du temps

La Promise de l'Océan

      La Promise de l’Océan

 

          Paroles et musique : Annie Loyau

La Promise de l'Oc?an.WMA : cliquer pour écouter

 

De Roanne jusqu’à Orléans,

La Loire vers la plaine descend

Débordante de joie et d’ivresse

Puis elle s’étale et s’alanguit :

Le Mont Gerbier de sa jeunesse

De sa mémoire s’est évanoui !

 

Le vent de noroît a soufflé

A l’oreille de la Belle, l’idée

D’horizons sans fin, de Grand Large,

D’îles grandes comme des continents :

« Sors de ton lit, ne sois pas sage,

L’Océan sera ton amant ! »

 

« Je te promets châteaux et gloire »

Murmure la brise à la Loire.

« Mon souffle aidera les bateaux

A remonter et  te souvenir

En parcourant ces chemins d’eau,
Je te promets un bel avenir ! »

 

A Orléans, la Loire change d’avis,

Vers l’Ouest, de son cours elle dévie :

Elle ne sera pas Parisienne,

N’ira pas se jeter dans la Seine,

Fleuve, elle refuse d’être affluent,

Ses eaux se marieront à l’Océan !

 

« Si tu as envie de musarder

Ou simplement de bavarder

Avec le Rhône, avec la Seine,

Les bateaux pourront colporter

Du Midi au Nord et sans peine

Sur des canaux, frets et nouvelles ».

 

« Cher et Allier seront tes enfants,

Vienne, Indre et Creuse, tes affluents,

Tous d’intrépides montagnards !

Donneront la main à la Maine

Trois joyeux drilles campagnards

Le Loir, la Sarthe et la Mayenne ».

 

La Loire se courbe à Orléans,

Elle tire sa révérence céans :

Elle restera ligérienne,

N’ira pas se jeter dans la Seine,

Fleuve, elle refuse d’être affluent

LA PROMISE DE L’OCEAN

Tous droits réservés (voir page d'accueil)

 



12/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres